Courtillières

Sorti de terre dans les années 1950, le quartier des Courtillières est le plus récent de Pantin. Relié au reste de la ville par la RN2 (avenue Jean-Jaurès), les Courtillières sont accolés à Aubervilliers et Bobigny et séparés du reste de la ville par le fort d'Aubervilliers et le cimetière parisien de Pantin. Constitués de grands ensembles, les Courtillières bénéficient d'un ambitieux programme de rénovation impulsé par la ville et porté conjointement avec l'Etat. Logement, espaces et équipements publics, commerces... : la réhabilitation du quartier amorce sa dernière phase.

En images, focus sur la dernière tranche de travaux - 2017/2022 :
 

Bref historique de l'évolution du quartier : 

Le quartier des Courtillières est né après la Seconde Guerre mondiale en réponse à la crise du logement. L’ensemble constitue un témoignage unique de l'architecture des Trente Glorieuses dont le Serpentin, imaginé par l’architecte Émile Aillaud, est désormais labellisé « Patrimoine du 20è siècle ». Avec ses lignes ondoyantes et sa façade récemment rénovée de 32 millions de carreaux de verre, le Serpentin constitue le cœur du quartier. Il est bordé par des immeubles élancés en forme de tripodes. Un parc de 4 hectares fait du secteur le 1er poumon vert de la ville.

Très dégradé, le quartier des Courtillières tout entier fait l'objet d'une rénovation de grande ampleur initiée dans les années 2000 par la ville avec le soutien de l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU). Selon le principe cher à la municipalité, la rénovation des bâtiments et des logements s’inscrit dans une logique de transformation plus globale mixant les usages : création de nouveaux espaces et équipements publics, réfection totale des rues, réaménagement du parc, implantation de nouveaux commerces... En tout, ce sont 220 M€ qui auront été investis pour donner une nouvelle jeunesse à ce quartier populaire de près de 2000 logements sociaux et 6 000 habitants.