© ville de Pantin

Design et artisanat d'art

Angèle GUILMINEAU

Apprentie maroquinière chez les Compagnons du devoir

« Le cuir est une matière qui m’a toujours intéressée : elle est vivante, avec elle on peut faire plein de choses. »

Publié le

Quand l'alternance sert l'excellence

Les 8 et 9 mars, les Compagnons du devoir organisent leurs journées portes ouvertes. Une occasion à ne pas manquer pour qui veut en savoir plus sur le pôle d’excellence pantinois dédié aux matériaux souples et rencontrer in situ formateurs et apprentis. Et notamment, la jeune maroquinière Angèle Guilmineau qui s’apprête à accueillir ses premiers visiteurs pour présenter son quotidien d’apprentie.
Portait de Tiphaine Cariou, publié dans Canal n°276, mars 2019.


Dans une vaste salle appelée par les initiés "  plateau technique ", Angèle Guilmineau est penchée sur un établi, découpant minutieusement les bandes de cuir d’un sac qu’elle va concevoir de A à Z –  son premier ! Juste à côté, des apprentis cordonniers travaillent en cadence – et en musique – sur des prototypes. Nous sommes au cœur du pôle d’excellence des matériaux souples des Compagnons du devoir. Unique en France et en Europe, il forme l’élite des maroquiniers, tapissiers, selliers et cordonniers de demain.

Quittant le Grand Ouest avec un bac sanitaire et social en poche, la jeune femme a posé ses valises à Pantin en septembre.

" Je n’avais plus envie de commencer les études d’infirmière auxquelles je me destinais. J’ai donc préféré m’orienter vers un métier manuel. Le cuir est une matière qui m’a toujours intéressée : elle est vivante, avec elle on peut faire plein de choses ", raconte-t-elle.

Se former autrement
Depuis son arrivée, Angèle navigue entre sa formation pratique chez Chanel dans l’Oise et ses cours à Pantin, chaque soir de la semaine et le samedi. Soit 3 heures de trajet quotidien… pendant deux ans ! Si ce rythme et cette formation – très axée sur l’entreprise – diffèrent par rapport aux centres de formation classiques, ils sont très valorisés au moment de trouver un emploi.  
Aussi motivée qu’enthousiaste, la jeune femme vit ses 19 ans sous le signe des valeurs ancestrales des Compagnons :
" Cela me plaît beaucoup de vivre en communauté, confie-t-elle. On se motive tous comme si on faisait partie d’une même équipe. Et, dans ma classe, les autres sont plus âgés, cela me permet de gagner en maturité. "

Après son apprentissage, Angèle a très envie de se lancer dans le fameux tour de France, un périple de plusieurs années de ville en ville et d’entreprise en entreprise. Un voyage initiatique qui lui permettra de découvrir d’autres techniques et d’autres univers. Bref, une ouverture sur le monde… professionnel !

Zoom sur… 
Le pôle d’excellence des matériaux souples 
Dans le domaine des matériaux souples, le pôle d’excellence des Compagnons du devoir est le centre de formation de référence en France. C’est en effet le seul qui forme aux quatre métiers de la branche : maroquinier, tapissier, sellier et cordonnier. Il offre également de nombreux débouchés dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et du luxe. Dès son ouverture en 2015, l’antenne pantinoise – qui forme 300 apprentis par an dont 90 % obtiennent leur CAP – a reçu le prix Liliane Bettencourt pour l’Intelligence de la main.