© ville de Pantin 

Enfance et éducation

Des parents engagés à Joliot-Curie

Publié le

Petite association, grande mission

Dans la famille des associations de parents d’élèves, nous demandons le collectif de la maternelle Joliot-Curie, très actif. À quelques jours des élections de parents d’élèves, reportage à l’occasion d’un Café des parents que l'association indépendante organise une fois par mois.
Article de Raphaële Kipen, publié dans Canal n°281, septembre 2019.


En général, un collectif de parents d’élèves est en charge de recueillir les problématiques de certaines familles et de faire le lien avec l’institution. À l’école maternelle Joliot-Curie, l’enjeu semble aller plus loin. « Dans une école, les personnels éducatifs travaillent beaucoup. Nous souhaitons mettre en valeur le travail de chacun et le faciliter au mieux », insiste Robert Pecorari, le président de l’association de parents d’élèves de cet établissement. Ainsi, lorsque le projet de jardin pédagogique a vu le jour, les parents élus ont rencontré le responsable du pôle Espaces verts de la ville pour connaître toutes les normes. Et, lorsque la directrice a souhaité sensibiliser au tri des déchets, les mêmes ont contacté Est Ensemble pour tenir un stand ludique d’information sur le sujet lors de la kermesse. Enfin, quand la question du gaspillage alimentaire est venue sur la table, quelques-uns ont testé la cantine scolaire pour mieux l’appréhender.

Des moyens modernes de communication
Pour être plus efficace, le collectif a décidé de ne pas se contenter du traditionnel tableau d’affichage dans le hall de l’école. Un groupe Whatsapp leur permet de communiquer très facilement entre eux et une page Facebook privée, ouverte à tous les parents, a été créée. Dorénavant, les comptes-rendus des conseils d’école ou d’administration n’ont plus besoin d’être imprimés puisqu’on peut les lire en ligne.
Reste que rien ne remplace les rencontres sur le terrain. C’est pourquoi, l’association organise tous les mois devant l’école un Café des parents, durant lequel les discussions s’engagent avec tous ceux qui accompagnent leurs bambins. « Ce rendez-vous donne l’occasion aux parents de s’exprimer sur la vie scolaire de leurs enfants. Pour nous, l’objectif est de renforcer la confiance et la communication entre l’école et les familles », conclut Rodolphe Pecorari. Vendredi 11 octobre, il se représentera aux élections qui se tiendront dans toutes les écoles de la ville. Chaque parent disposera alors d’une voix. Ils pourront s’exprimer par correspondance ou déposer leur bulletin dans les urnes installées dans les établissements.