© ville de Pantin

Culture

Musique sans frontières

Publié le

Deuxième opus du tandem franco-jamaïcain Winston McAnuff & Fixi, Big Brothers enflamme les scènes hexagonales depuis un an, abolissant les frontières musicales en une transe galvanisante et engagée célébrant la fraternité.
Article de Tiphaine Cariou, publié dans Canal n°282, octobre 2019.

Après l’album A New Day, sorti en 2013 et nommé aux Victoires de la musique, le chanteur jamaïcain Winston McAnuff, fameux chantre du reggae, et l’accordéoniste-pianiste français Fixi récidivent avec un disque métissé à souhait. Le reggae, présent en toile de fond, y flirte avec le cha-cha-cha cubain, le maloya réunionnais, la salsa, le gospel, les rythmes afrobeat ou l’électro funk. Un terrain de jeu sans frontières ouvert à toutes les envies musicales et qui met en valeur la voix rocailleuse de Winston McAnuff : « Le disque a été composé à Paris et en Charente-Maritime, mais aussi à La Réunion et en Jamaïque. Il brasse plein de styles différents et, notamment, des influences caribéennes qui n’étaient pas très présentes sur les albums précédents. Mes voyages  en Jamaïque et à La Réunion m’ont particulièrement inspiré dans la composition », explique le multi-instrumentiste Fixi, qui est connu du grand public pour avoir accompagné à l’accordéon le groupe Java.

Taillés pour la scène
Les deux compères se sont rencontrés il y a une dizaine d’années. Depuis, ils prônent les valeurs de la fraternité. Valeurs qui ont d’ailleurs donné leur nom à l’album et au titre éponyme : « Ce morceau évoque notre relation avec Winston, une relation fraternelle à l’image de nos concerts et de notre musique. La musique, c’est fait pour se rencontrer, se réunir. La fraternité, c’est une arme fatale pour enrayer pas mal de problèmes. C’est une valeur importante pour nous et qui s’est révélée d’année en année », confie Fixi. Le reste de l’album n’est que paroles pleines d’espoir aux maximes souvent optimistes.
Cosmopolite et festif, Big Brothers est aussi taillé pour la scène, avec ses mélodies accrocheuses. Avec l’énergie contagieuse qu’on leur connaît, les deux compères seront accompagnés sur scène par une percussionniste-batteuse, un guitariste et un bassiste. Le tout agrémenté d’une ambiance de folie mâtinée d’un côté mystique : « Sur scène, c’est le feu. Il y a cette recherche de transe qui emmène le public. L’idée, c’est de faire voyager le public avec nous. C’est comme un cargo qui part et qui fait plusieurs escales : la Jamaïque, l’Afrique et la France avec l’accordéon. C’est un voyage », confie Fixi. Une odyssée musicale pleine de promesses.

Vendredi 18 octobre à 20.30
Winston Mc Anuff & Fixi
Tarifs : 18 € ; 12 € (réduit)
5 € (moins de 12 ans)
Salle Jacques-Brel
42, avenue Édouard-Vaillant
Tel : 01 49 15 41 70