À terme, une passerelle reliant le CCU, et donc l’écoquartier, à la gare de Pantin sera créée © DR 

Développement urbain

Un Centre de commandement unifié de la SNCF aux Quatre-Chemins

Le dernier-né des Centres de commandement unifié (CCU) de la SNCF vient d’ouvrir ses portes entre la Cité fertile et la gare RER à Pantin. Partie intégrante du futur écoquartier, il jouera, chaque jour, un rôle crucial.
Extrait du dossier "En 2022, les Quatre-Chemins voient plus grand", Pascale Decressac, Frédéric Fuzier et Guillaume Gesret, publié dans Canal n°303, janvier/février 2022.

Publié le

Le phare ferroviaire de l’Est parisien est établi aux Quatre-Chemins

 

Après deux ans de travaux, la SNCF vient d’achever la construction de son nouveau Centre de commandement unifié Est-Ouest francilien (CCU-EOF). Ce long édifice, créé par le cabinet d’architectes Scape, a l’apparence d’un monolithe en pierre de schiste. «  Il a été conçu comme un bâtiment signal appelé à entrer dans l’inconscient collectif, précise Sébastien Boucher, chef de projet CCU Est-Ouest francilien. Lorsque les usagers des transports en commun et des trains grandes lignes passeront à côté, ils sauront qu’ils sont sur le point d’arriver à Paris et qu’ils peuvent commencer à se préparer.  »
Ce bâtiment de 5 900 m2 est articulé autour de patios et de terrasses végétalisées. Il a vocation à réunir progressivement 160 salariés, soit la totalité des acteurs de l’exploitation des trains et de l’information voyageurs qui travaillent pour les lignes E du RER, P, L, J du Transilien et pour tous les trains grandes lignes circulant vers la Normandie et l’Est de l’Hexagone.

Un trait d’union entre l’Est et l’Ouest

Arrivant de la gare de l’Est justement, les premières équipes ont emménagé sur le site le 28 novembre, quand d’autres les rejoindront courant 2022. Et, à mesure que l’extension vers l’ouest de la ligne E progressera, des salariés de la gare Saint-Lazare compléteront les effectifs. Mieux : des postes seront très rapidement  à pourvoir, notamment par des Pantinois.
Avec ce centre, «  Pantin fera le trait d’union entre l’Est et l’Ouest de l’Île-de-France, lorsqu’il sera possible de rejoindre la porte Maillot, La Défense et Nanterre via le RER E qui, dans un second temps, permettra de se rendre à Mantes-la-Jolie  », résume Sébastien Boucher. «  Prolongée de 55 kilomètres, la nouvelle ligne E sera la plus interconnectée d’Île-de-France, poursuit-il. L’un de ses objectifs est de désaturer un certain nombre de lignes actuelles, à l’image des lignes A, B et D du RER et des trains de banlieue qui partent de Paris-Saint-Lazare.  »

Les offres d’emplois proposées au CCU-EOF seront à découvrir à partir de janvier sur le site internet de Pôle Emploi.

ATTENTION INTERRUPTION DE TRAFIC !
Une interruption totale du trafic de la ligne E est programmée le week-end des 15 et 16 janvier. Des tests des systèmes d’exploitation et de supervision du CCU-EOF de Pantin seront en effet réalisés. Ces derniers incluront également des essais sur les postes d’aiguillage.
Des bus de remplacement sont prévus, ainsi qu’un renforcement du trafic des lignes de bus habituelles.

Plus d’informations sur le site internet Transilien SNCF, sur les applications Île-de-France Mobilité et SNCF et auprès des agents en gare.