© ville de Pantin 

Solidarité

Collecte solidaire : restons mobilisés !

La première collecte solidaire pantinoise a eu lieu du 21 au 27 juillet. Cette initiative émanant des associations caritatives du territoire, à laquelle se sont joints la ville, des entreprises et des bailleurs sociaux, a permis de collecter 850 kilos de nourriture destinée aux plus démunis. Elle est reconduite en septembre.
Article de Tiphaine Cariou, publié dans Canal n°289, septembre 2020.

Publié le

La crise sanitaire liée à la Covid-19 s’est doublée d’une crise économique et sociale sans précédent. À Pantin, durant le confinement, plus d’un millier de familles a bénéficié d’aides alimentaires. Un chiffre considérable dont la baisse n’est pas encore significative : « Il y a eu un très gros pic pendant cette période. Au Secours populaire, nous sommes passés de 120 foyers bénéficiaires à 273. Aujourd’hui, 180 d’entre eux viennent encore aux distributions », atteste Geneviève Muscat, directrice de l’antenne locale. Afin de pallier les besoins alimentaires de l’été, mais aussi d’anticiper de futures situations d’urgence, les associations caritatives nationales et locales (Secours populaire, Protection civile, Croix-Rouge, Le Relais, Têtes grêlées, Équité, solidarité, partage, Le Refuge, Les Petits Frères des pauvres, Conférence Saint-Vincent-de-Paul, Emmaüs coup de main et Secours catholique) ont lancé un grand élan solidaire en collaboration avec la ville et plusieurs entreprises (Chanel, Hermès, Century 21, BETC, BNP Paribas, Tang Frères et la Cité fertile). L’objectif ? Organiser une grande collecte de denrées alimentaires non périssables dans les entreprises, mais aussi au centre administratif de l’hôtel de ville et dans des halls d’immeubles grâce à la collaboration de trois bailleurs sociaux : Pantin Habitat, In’li et Seine-Saint-Denis Habitat.

Au cœur de l’opération
En cette dernière semaine de juillet, une file d’attente serpente devant l’accueil de BETC. Pour récolter les denrées, un grand bac trône près du bar. Sur celui-ci, une affiche annonce la couleur : « Voici la recette pour réussir une bonne collecte solidaire : il nous faut des pâtes, du riz, du lait, de la farine, des céréales et de l’huile. » Assistante RSE, Alexandra arrive justement avec des pâtes et de l’huile : « Autour de moi, je connais des gens qui ont souffert de la crise sanitaire, explique-t-elle. En passant au chômage partiel, ils ont eu des baisses de salaire qui les mettent dans l’embarras. » Derrière elle, Capucine, qui travaille au service post-production, sort de son sac des pâtes et du lait : « J’ai eu envie de donner car, pendant le confinement, je me suis demandé comment faisaient les gens qui étaient à la rue et qui vivent uniquement des quelques pièces qu’on leur donne. Alors, aujourd’hui, je fais ce geste pour tous ceux qui en ont besoin », confie la jeune femme.
Au total, la collecte solidaire aura permis de récolter 850 kilos de nourriture stockés au sein de l’entrepôt de Croix-Rouge insertion logistique, situé à Pantin.

Une seconde collecte
Elle aura lieu, du 5 au 20 septembre, partout dans la ville et notamment à l’occasion du Salon des associations, les 5 et 6 septembre. Retrouvez toutes les infomations sur le site participatif de la Ville.