© ville de Pantin 

Budget participatif

Budget participatif saison 2 : tout pour la musique !

Depuis 2016, l’association Les Musiques à ouïr relève un pari un peu fou : faire découvrir la musique et l’improvisation à des Pantinois novices en la matière. En 2019, le projet de cette structure – acquérir de nouveaux instruments pour ses ateliers – faisait partie des lauréats du deuxième budget participatif.
Article de Tiphaine Cariou, publié dans Canal n°291, novembre 2020.

Publié le

En ce mercredi après-midi, des notes de trombone et de flûte s’échappent de l’antenne Diderot de la maison de quartier des Quatre-Chemins où un trio d’enfants improvise un petit concert. Comme chaque semaine, le local prête son cadre aux ateliers Son Oulipo, un nom qui renvoie à un mouvement fondé par Raymond Queneau dans les années 60 et dont le grand principe est d’écrire « sous contrainte » pour stimuler l’imagination.
Aux manettes de l’atelier, le multi-instrumentiste professionnel Denis Charolles. Batteur depuis 45 ans – il en a 55 ! –, il a partagé la scène avec Yvette Horner, Brigitte Fontaine ou encore Arthur H. Il est aussi l’un des fondateurs de l’association Les Musiques à ouïr et le principal animateur de ces sessions principalement axées sur l’improvisation. Dans le local, le musicien répète, avec les participants du jour, le premier couplet de la chanson « La Valse de la croustillante », une ode gourmande au pain bien cuit.

Des sessions multi-arts
« Les ateliers Son Oulipo, c’est du partage sonore ! Ici, nous sommes plus dans l’exploration de sons que dans l’apprentissage d’une technique particulière. Les participants vont pouvoir découvrir d’autres instruments. À terme, notre objectif est de monter un orchestre d’improvisateurs », explique le musicien entouré d’instruments de toutes tailles – percussions, batterie, guitare, trompette, trombone, synthétiseur, mandoline… –, dont certains ont pu être achetés grâce à la deuxième édition du budget participatif. « Aujourd’hui, j’ai essayé une nouvelle flûte et fait de la batterie. Denis m’a montré quelques mouvements de jeux. C’est ce que j’ai préféré ! », se félicite Farah, 8 ans. Quant à Ahyat, sa sœur jumelle, c’est le trombone et « son bruit de cochon » qui l’amuse le plus.
Pendant la séance, un atelier autour de la création d’un court-métrage d’animation est également animé par Julia Varga, fondatrice de l’association Les Écrans du passage. « Je leur apprends à faire du stop motion, une technique qui permet de créer un mouvement à partir d’objets initialement immobiles », détaille-t-elle. Sur l’écran, lentilles et pois cassés exécutent un petit ballet poétique qui sera mis en musique lors du prochain rendez-vous.

Maison de quartier des Quatre-Chemins, antenne Diderot, 148, avenue Jean-Jaurès.
Tous les mercredis de 14.00 à 17.00.
Gratuit et sans inscription : entrée libre pour les adultes et les enfants à partir de 6 ans.

SUSPENDU :
Suite à l'allocution du Président de la République le 28 octobre, un deuxième confinement a été mis en place dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 octobre et jusqu'au 1er décembre (au minimum).
Les ateliers sont donc supendus.