Design et artisanat d'art

David TOPPANI

« Rien n’est jamais pareil dans ce travail… Trente ans après, je n’ai jamais cessé d’apprendre »

Publié le

L’art et la manière  

David Toppani, magicien du volume

À la tête de l’atelier Ûfacto, qui emploie quatre personnes et une dizaine de collaborateurs occasionnels, David Toppani réalise des prototypes pour des designers, des artistes, des musées et des entreprises de renommée internationale. Rencontre avec un artisan de l’ombre qui a su se rendre indispensable aux créateurs de tout poil.
Portrait de Hana Levy, publié dans Canal n°284, décembre 2019.


Au 15, rue Jacquart, l’atelier Ûfacto voit défiler, depuis 2008, le petit monde de la création parisienne, hexagonale et internationale. Croquis à la main ou plans 3D en poche, designers, artistes, galeristes, compagnies de théâtre, représentants d’enseignes de luxe, de musées ou d’entreprises numériques se pressent dans ce coin de Pantin pour soumettre leurs idées à David Toppani. Œuvres d’art, mobilier, décors… Autant de créations que le prototypiste matérialise en fabriquant des maquettes grandeur nature pour en éprouver la viabilité, l’esthétique et la fonctionnalité. « Métier de l’ombre, le prototypiste-maquettiste est un maillon aussi indispensable à la création que le meunier l’est au boulanger pour la confection du pain, explique-t-il. Les plans ne suffisent pas. Les créateurs ont besoin de voir l’objet réalisé, soit pour en éprouver la réalité, soit pour en faire valider le volume. » Et peu importent les matériaux utilisés – résine, bois, plâtre, cuir, métal… – pourvu que le résultat soit fidèle aux exigences du créateur. Une fois réalisé et validé, le prototype est envoyé en usine pour être fabriqué en série.

À la tête d’une belle PME
À David, le travail artisanal et à son fils, Émile, avec lequel il collabore depuis 9 ans, le côté technique et numérique. À l’aide d’un noyau dur de quatre personnes et d’une dizaine de collaborateurs occasionnels, la ruche d’Ûfacto réalise des prouesses, « avec des périodes où l’on travaille jour et nuit à la réalisation de vitrines ou de décors par exemple », complète David Toppani.
Barbe sage et bonnet vissé sur la tête, un éternel tablier en guise d’uniforme, l’homme s’avère un incontournable artisan des volumes, une référence en la matière, ce qui a valu à son atelier, créé en 1988, le label Entreprise du patrimoine vivant qui distingue les sociétés françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.
La maîtrise d’un grand nombre de techniques, matériaux et concepts, David Toppani la doit à l’École Boulle, section ébénisterie. Le reste – l’intuition, le respect des exigences du créateur, la réactivité et la patience – va avec sa passion du métier, restée intacte. « Rien n’est jamais pareil dans ce travail… Trente ans après, je n’ai jamais cessé d’apprendre », conclut-il.

Retrouver l'atelier Ûfacto sur instagram.

Informations pratiques :
Atelier Ûfacto
15, rue Jacquart
Tel. 01 48 51 66 52