© ville de Pantin 

Développement durable

Eddy POLONI

« C’était très important pour moi de cuisiner sur un outil autonome, qui ne marche pas à l’essence comme un foodtruck classique. »

Publié le

Eddy les bons smoothies

Si vous fréquentez les maisons de quartier, vous l’avez forcément croisé. Eddy Poloni y transforme en effet des fruits et légumes invendus en de délicieux smoothies et confitures. Rencontre.
Portrait de Tiphaine Cariou, publiée dans Canal n°283, novembre 2019.

À 40 ans, Eddy Poloni a décidé de changer de vie. Mais, au lieu de se payer une Porsche, il a inventé un vélo du futur, troquant du même coup son ancienne vie de chef de projet internet à La Défense contre un quotidien plus gourmand, saupoudré d’un zeste d’éco-citoyenneté.
À l’instar des autres membres de Soukmachines, il a quitté la Halle Papin pour l’ancienne charcuterie Busso du Pré-Saint-Gervais, où il occupe un espace frigorifique dans lequel séchaient jadis des saucissons. C’est ici qu’Eddy développe son activité anti-gaspillage et entrepose son drôle d’engin, une cuisine mobile créée sur mesure, autonome en énergie et tractée par un vélo. « La bicyclette est équipée de panneaux solaires qui servent à faire fonctionner le frigo et la lumière. C’était très important pour moi de cuisiner sur un outil autonome, qui ne marche pas à l’essence comme un foodtruck classique », explique-t-il. Depuis l’an dernier, Eddy Poloni anime, à l’attention des enfants, des ateliers de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire. Avant chaque atelier, il récupère dans des supermarchés de l’Est parisien plus de 20 kilos de fruits et de légumes invendus via l’association Disco Soupe. Direction ensuite les maisons de quartier de Pantin où il confectionne, avec les heureux bambins, des smoothies et des confitures.

Eddy Poloni développe également une activité de traiteur avec des produits issus des circuits courts et de l’agriculture raisonnée.