© ville de Pantin 

Culture et patrimoine

Esteban DURAND

« Cette expérience m’a beaucoup appris mais j’avais envie de souffler et de retrouver un répertoire qui me plaît davantage. »

Publié le

Si vous êtes passés au travers du phénomène des Kids United, sachez que le chanteur du groupe, Esteban, a rempli deux fois Bercy, vendu plus de deux millions d’albums et qu’il vit aux Quatre-Chemins. Aujourd’hui âgé de 19 ans, il reconstitue son duo avec Diego, son cousin.
Portrait de Guillaume Gesret et Anne-Laure Lemancel, publié dans Canal n°285, janvier - février 2020.

C’est une belle histoire qu’il racontera certainement un jour à ses enfants. Les esprits chagrins diront que les Kids United ne furent qu’une belle opération marketing. Il n’empêche. Esteban a vécu trois années littéralement extraordinaires. Tout commence en juin 2015, lorsque l’adolescent de 15 ans reçoit un appel de deux producteurs qui l’ont repéré lors de ses prestations dans les émissions La France a un incroyable talent et The Voice Kids. Le label lui propose d’intégrer un groupe composé de cinq préadolescents qui reprendront des standards de la chanson française, de Demis Roussos à Michel Sardou, en passant par Marie Myriam.  « Au départ, je ne voulais pas trop car les producteurs me demandaient de me séparer de mon cousin, avec qui je chante depuis l’âge de 8 ans. Mais Diego m’a encouragé à tenter l’aventure », explique-t-il.

Succès fulgurant, célébrité éclair
Quand l’album sort en novembre 2015, le succès est fulgurant. Les Kids United, soutenus par la chaîne M6 et le tourneur de Johnny Halliday, deviennent les stars des cours de récré. Très vite, ils enchaînent les zéniths partout en France. Le groupe se produit même aux Antilles, en Côte d’Ivoire et au Maroc avec la caution de l’Unicef. « C’était cool et complètement fou. Ma mère, mon cousin et ma tante me suivaient partout, dans les loges, dans les hôtels, sur les plateaux télé… »
Entre deux concerts, Esteban suit tant bien que mal les cours dans un lycée parisien avant de se tourner finalement vers le CNED pour décrocher un bac S par correspondance. Avec l’argent qu’il gagne, il ne fait pas de folies : « Je l’ai placé et je me suis offert un drone et du matériel pour monter un home studio. »
En 2016 et 2017, le jeune homme est reconnu dans la rue, les fans tentent de s’immiscer dans sa vie et son entourage le protège des pièges qui se tendent durant cette phase euphorique. Diego, son cousin, se souvient : « Esteban a toujours eu la tête sur les épaules, même quand on le voyait quasiment tous les jours à la télé. »
Remplir deux fois l’AccorHotels Arena, être invité à participer à l’émission Fort Boyard, être reçu à l’Élysée par le couple Macron… Tous ces signes de célébrité, Esteban les prend avec sourire et décontraction.

Un nouveau départ
À l’été 2018, quand les producteurs décident d’arrêter subitement le groupe, Esteban n’est pas déçu et garde sa nonchalance habituelle. « Cette expérience m’a beaucoup appris mais j’avais envie de souffler et de retrouver un répertoire qui me plaît davantage en reformant le duo avec Diego qui partage mes goûts pour la musique espagnole. »
Après avoir teint ses cheveux en blond platine, Esteban est redevenu brun. Ces derniers mois, il est retourné en studio pour enregistrer deux singles avec Diego. Les cousins, qui suivent une formation d’ingénieur du son pour Esteban et d’ingénieur en aéronautique pour Diego, tentent de se faire une place dans l’industrie de la chanson. Un manager rencontré pendant l’aventure des Kids United, un coach vocal et un coach scénique les aident à percer tout en leur laissant, cette fois, la maîtrise de leurs choix artistiques.