© ville de Pantin 

Musique

Jody STERNBERG

«  J’ai beaucoup joué et chanté dans le métro. J’adorais ça.  »

Publié le

Ancienne chanteuse de la formation trip-hop Morcheeba, Jody Sternberg vit de et pour la musique. Mais le parcours d’un artiste n’est pas un long fleuve tranquille, surtout en temps de pandémie. Si la crise du Covid a stoppé net tous ses projets, la Pantinoise a trouvé auprès du BAAM93 le soutien nécessaire pour poursuivre sa route musicale.
Portrait de Pascale Decressac, publié dans Canal n°301, novembre 2021.


Sa voix veloutée est comme une caresse et ses cordes vocales constituent son bien le plus précieux. Jody Sternberg a l’art de les faire vibrer… et nous avec. Née en Australie, la chanteuse découvre la musique en autodidacte avant d’étudier le saxophone au Berklee College of Music de Boston (États-Unis). Mais c’est la France, «  sa langue, sa culture, sa gastronomie  » qui la font rêver. Elle s’y installe donc dans les années 1990, période où elle délaisse le saxophone pour le chant. «  J’ai beaucoup joué et chanté dans le métro. J’adorais ça  », confesse-t-elle.
Au fil des ans, évoluant entre jazz, pop, trip-hop et électro-folk, elle collabore avec de nombreux artistes, à l’image de The Marathonians ou d’Arthur H. En 2005 et 2006, alors chanteuse principale du groupe Morcheeba, elle interprète Wonders Never Cease, le single de l’album Antidote qui la mène tout droit en tournée mondiale. En 2011, son rêve le plus cher se réalise lorsqu’elle enregistre un disque intime avec Alain Jean-Marie, l’un des plus grands pianistes de jazz français.

Un accompagnement précieux
À l’instar de sa voix qui monte et descend au gré des mélodies, le parcours de Jody est fait de hauts et de bas. «  En 2013, je suis rentrée en Australie pour des raisons familiales. Quand je suis revenue en France en 2020, je me suis installée à Pantin pour entreprendre des projets. Mais tout a été stoppé par la Covid.  »
Confrontée à d’importantes difficultés financières, elle rencontre alors une assistante sociale qui la met en relation avec le Bureau d’accompagnement artistique mobile 93 (BAAM93). L’association, qui œuvre pour l’insertion professionnelle des créatifs, aide Jody à faire le bilan de ses compétences et de ses intentions. Elle suit également une formation de voix off et crée son propre label musical. BAAM93 se charge enfin de faire sa promotion. «  Nous disposons d’un catalogue et démarchons toutes les villes de France  », explique Jean-Michel Sooprayen, son directeur.
Cet accompagnement a remobilisé Jody qui, aujourd’hui, multiplie les projets et les concerts, notamment à Pantin où elle joue régulièrement au Bistrot du marché. Et, avec Alain Jean-Marie, elle forme un duo irrésistible.

Actualités

  • Jody Sternberg se produira mercredi 1er décembre, à 19.00, au Grand comptoir d’Anvers (2, place d’Anvers, Paris 9).
  • Pour en savoir plus sur l’artiste : rendez-vous sur son site internet