© ville de Pantin 

Culture et patrimoine

Narcisse MAME

« Je ne me pose pas de questions. Je joue une scène à fond, naturellement, comme si elle m’arrivait dans la vie. »

Publié le

Il est né aux Quatre-Chemins et a grandi cité Diderot. Repéré dans Engrenages, Narcisse Mame, 34 ans, enchaîne les rôles prestigieux à la télévision comme au cinéma.  
Portrait de Guillaume Gesret et Anne-Laure Lemancel, publié dans Canal n°285, janvier - février 2020.

Affable, doué d’un charisme solaire, Narcisse Mame prend son temps, malgré son mobile qui ne cesse de sonner. Au bout de la ligne, son agente qui veut connaître ses disponibilités. En ce moment, le jeune homme enchaîne les rendez-vous et les répétitions pour une grosse série, diffusée prochainement en prime time sur TF1, dans laquelle il aura le rôle principal.
Depuis ses débuts d’acteur, Narcisse a joué un prêtre dans un film italien, un chef cuisinier, un caïd de cité, un gendarme ou encore un tonton africain fan de « sape ». Il a également joué dans Engrenages, la série qui l’a révélé, et dans Le Bureau des légendes. Il a travaillé sous la houlette de réalisateurs émérites, tels Richard Berry, Dany Boon ou encore l’Américain Matthew Ross. Une véritable success story à laquelle rien ne le prédestinait.

Un enfant de Pantin
Narcisse naît en février 1985 à la clinique de La Roseraie, aux Quatre-Chemins. Fréquentant le collège Jean-Lolive et le lycée Simone-Weil, il joue quinze ans durant au foot avec le club multisports de Pantin et manque de devenir professionnel. Avec une poignée d’amis, il fonde l’association culturelle et solidaire Têtes grêlées. « On organisait des maraudes pour les démunis, on impulsait des événements. Lors des fêtes de la ville, on jouait des saynètes sur des tréteaux… » À ses débuts de jeune actif, Narcisse officie dans la sécurité rapprochée à Saint-Tropez et dans le secteur des assurances. Mais, un jour de 2013, tout bascule. Il raconte : « Un pote à moi, acteur, avait un problème à régler avec son agent. J’ai proposé de l’aider. Ce jour-là, l’agent éprouve un coup de foudre artistique pour moi et m’incite à me rendre à un casting. J’ai été pris… »

En route vers la réalisation ?
Depuis, Narcisse a trouvé sa voie : « Je ne me pose pas de questions. Je joue une scène à fond, naturellement, comme si elle m’arrivait dans la vie. » S’il a déménagé, il revient régulièrement à Pantin pour voir sa famille, ses potes et s’occuper de Têtes grêlées. Le show biz ? Très peu pour lui ! Fort de son expérience, il voudrait sensibiliser les jeunes de Pantin au septième art. D’ailleurs, lui-même passe un diplôme de scénariste pour raconter les belles histoires surgissant du béton. À terme, il aimerait devenir réalisateur. Pour l’heure, il brille à l’écran dans la série Trauma, diffusée sur 13e rue, et The Eddy, à découvrir sur Netflix. Co-réalisée par Damien Chazelle (La la land) et Houda Benyamina (Divines), il y côtoie Tahar Rahim. Qu’on se le dise : Narcisse n’a pas fini de tutoyer les sommets !