© ville de Pantin 

Sport et loisirs

À la ludothèque, 3000 occasions de s'amuser !

Durant les confinements successifs, la ludothèque, forte d’un catalogue de 3 000 titres, n’a jamais cessé de prêter des jeux. Un service apprécié notamment par les parents qui ont dû, à de nombreuses reprises, jongler entre le télétravail, l’école à la maison et le temps libre des enfants.
Article de Guillaume Gesret, publié dans Canal n°296, mai 2021.

Publié le

Rachid et Sonia, sa fille de 7 ans, sont des habitués de la ludothèque installée au sein de la maison de quartier Mairie-Ourcq. Ce mercredi après-midi, Covid oblige, ils n’auront pas le droit de rester sur place comme ils en ont l’habitude. « Nous venons à la ludothèque depuis que Sonia a trois ans. Quand elle était petite, elle a beaucoup joué aux Lego géants et a porté tous les déguisements disponibles ici. À présent, elle préfère les jeux de société. » Le papa a téléphoné en amont pour fixer un rendez-vous qui lui permet maintenant d’effectuer deux emprunts pour les quinze prochains jours. Sur les conseils d’un ludothécaire, le duo opte pour Catane junior et L’Âge de pierre qu’ils se font une joie de découvrir. « Je suis ravi que la ludothèque continue de fonctionner malgré le confinement. Cette semaine, je m’occupe de ma fille qui fait l’école à la maison. Ces activités ludiques égaient nos journées. »

Une équipe passionnée…
Composée de cinq animateurs, experts ès jeux en tout genre, l’équipe de la ludothèque s’est adaptée à la situation sanitaire en mettant en place, dès septembre, un système de prêt sur rendez-vous. Dorénavant, le catalogue est accessible aux adhérents pour trois euros par mois. « Seuls les jeux vidéo ne peuvent être prêtés. C’est la loi », précise la responsable avant de reprendre : « Aujourd’hui, beaucoup d’usagers s’en remettent à nous pour faire leurs choix. À force, nous connaissons leurs goûts, les capacités des enfants et nous trouvons les titres qui leur plaisent. » Rachid acquiesce : « Nous avons affaire à des passionnés. Ils sont capables de présenter un jeu pendant dix minutes avec une conviction épatante. Au départ, j’empruntais tout simplement un jeu de dames. Mais très vite, l’équipe m’a conseillé d’essayer autre chose, comme Takenoko, par exemple. Sonia a tout de suite adoré et on y a joué pendant tout le confinement du printemps 2020. »  

… et des habitués
Un peu plus tard, arrive Zacharia, 30 ans. Le jeune homme connaît les lieux par cœur. Et pour cause ! « Je fréquente la ludothèque depuis que je suis enfant, précise-t-il. C’est un endroit familier, situé à côté de la maison. Je m’y rends tous les quinze jours. » En temps normal, il s’installe pour disputer une partie de tarot, de baby-foot ou de jeu de plateau avec les ludothécaires et les adhérents. Depuis le début de la pandémie, il se contente d’emprunter des jeux d’éveil pour ses trois nièces. « Du coup, elles sont très contentes de me voir car je leur apporte à chaque fois des nouveautés. C’est une chance d’avoir accès à ce service : tout est toujours en très bon état. Quand je prends un puzzle, il ne manque jamais une seule pièce ! »

Informations pratiques :

  • Adresse : 12, rue Scandicci
  • Renseignements et prise de rendez-vous par téléphone au 01 49 15 70 00

Le catalogue recensant les 3 000 jeux est appelé à être numérisé et devrait être mis en ligne dans les prochains mois.