École primaire du quartier du Port © DR 

Urbanisme

Les projets urbains 2021 - quartiers Canal/Raymond Queneau et Petit-Pantin Les Limites

2021 est synonyme, à Pantin, de livraison, de poursuite et de démarrage de nombreux projets urbains. L'École du Port, des projets immobilier, la nouvelle Halle Sportive... prendront place dans les quartiers du Canal/Raymond Queneau et Petit-Pantin Les Limites. Extrait du dossier, " Les projets urbains qui feront 2021 ", réalisé par Frédéric Fuzier, publié dans Canal n°293, janvier/février 2021.

Publié le

Quartier Canal/Raymond Queneau

Les habits neufs des rives de l’Ourcq

Kanal : De bien beaux bureaux

 

Posé au bord de l’Ourcq, comme son nom l’indique d’ailleurs, Kanal est un immeuble de bureaux imaginé par Rudy Ricciotti, lauréat du Grand Prix national d’architecture, à qui l’on doit notamment le Mucem (Marseille), le stade Jean-Bouin (Paris) ou encore la Bordeaux Métropole Arena.
Situé entre la rue Lucienne-Gérain et celle de l’Ancien-Canal, non loin des Magasins généraux, ce bâtiment en forme de U de 20 600 m2, répartis sur sept niveaux, sera surmonté de grandes terrasses. S’étalant sur 1000 m2, ces dernières donneront sur un jardin méditerranéen. Au rez-de-chaussée, un restaurant de 500 m2 fera, pour sa part, face à la place de la Pointe. Kanal se distingue par ses façades-rideaux en verre, habillées de lames issues du même matériau mais d’épaisseurs et de formes différentes.
Lancé en septembre 2020, le chantier devrait être achevé cet été et l’immeuble accueillir ses premiers salariés en 2021.

Quai de l’ourcq : passage au vert

En septembre, un espace piétonnier de 3500 m2, situé juste derrière le centre administratif de la mairie, verra le jour. Une nouvelle place publique très verte puisqu’elle comprendra 600 m2 de massifs arbustifs, dix arbres (six tilleuls, trois érables et un micocoulier) et des zones de pavés enherbées. Et, pour affronter les fortes chaleurs sans avoir à se jeter dans le canal, un espace de jeux d’eau sera installé.
Dans le sillage de ce passage au vert, l’endroit deviendra une « zone 20 », depuis l’avenue du Général-Leclerc jusqu’à la rue La Guimard. Concrètement, cela signifie que seuls les véhicules de service (livraison, pompiers, cars scolaires, ramassage des ordures ménagères…) pourront y circuler. Sur cette portion, la priorité sera donc donnée aux piétons, cyclistes et à toutes les mobilités douces.

Projet également financé par l’État, la métropole du Grand Paris et le Conseil régional d’Île-de-France.

École du port : où en est le chantier ?

La nouvelle école primaire du quartier du Port accueillera ses premiers élèves au cours de l’année scolaire 2022-2023. L’édification de ce groupe de 14 classes (6 maternelles et 8 élémentaires), comprenant un centre de loisirs et un pôle restauration de 145 places, a été retardée une première fois suite à un appel d’offre infructueux et, une seconde fois, du fait de la mise en liquidation judiciaire de l’entreprise chargée du gros œuvre. Une mauvaise nouvelle qui s’est accompagnée de la découverte de nombreuses malfaçons. La ville a ainsi saisi la justice, laquelle a mandaté un expert indépendant chargé d’effectuer des sondages sur l’ensemble du chantier afin de mesurer précisemment l’ampleur des problèmes. Aujourd’hui, un appel d’offre, destiné à désigner l’entreprise qui finalisera les travaux, vient d’être lancé. Le nouveau prestataire sera désigné au cours du premier trimestre et le chantier devrait reprendre au printemps.

Projet également financé par Est Ensemble et la CAF.

À la limite de Bobigny : du bois dont on fait les immeubles

Même s’il n’en fait pas strictement partie, le nouveau projet immobilier situé au 231-233, avenue Jean-Lolive viendra boucler l’édification du quartier du Port, côté est. Cet immeuble, dont la structure bois porte la signature du promoteur Woodeum, accueillera un îlot central végétalisé qui viendra s’adosser au bâtiment des canaux de Paris.
Comprenant près de 80 logements, dont une part de sociaux, il abritera, en son rez-de-chaussée, six locaux commerciaux qui doivent encore être attribués. Le permis de construire sera déposé au début de l’année pour une livraison prévue courant 2024.

École de commerce : des Alpes au canal

Le quartier du Port poursuit son essor. Après les logements, les commerces et les activités économiques, il s’apprête en effet à héberger deux nouveaux établissements scolaires. D’abord, une école primaire de 14 classes à la rentrée 2022, puis la Grenoble école de management, qui dispense, sur son campus alpin, un enseignement supérieur de renommée internationale à 8 000 élèves.
Contraint de quitter son antenne parisienne devenue trop exiguë du fait de l’augmentation de ses effectifs, l’établissement a trouvé son bonheur entre l’avenue Jean-Lolive et la rue de l’Ancien-Canal : un bâtiment de 5500 m2 où environ 1500 étudiants, essentiellement des Bac+5, seront inscrits. Ouverture prévue à la rentrée 2023.

Quartier Petit-Pantin Les Limites

ça démarre et ça continue

HALLE SPORTIVE : sport couvert à Charles-Auray

En 2024, une halle de 3 700 m2 viendra compléter l’offre sportive du stade Charles-Auray qui a bénéficié d’une rénovation totale ces dernières années. S’élevant sur deux niveaux, le bâtiment sera dédié aux sports collectifs de ballon, aux sports de combat et à l’escalade. Il accueillera également une activité supplémentaire choisie par les Pantinois à l’occasion d’une consultation publique qui débutera dans les prochaines semaines. Les habitants pourront aussi se prononcer sur l’architecture du site, qui se démarquera par sa sobriété énergétique, et les ambiances des espaces d’accueil.

Cimétière de Pantin : Plus beau et plus accessible

Entamée en 2019, la réhabilitation complète du cimetière communal se poursuivra jusqu’en 2026. Sous la houlette d’un bureau d’étude paysager, les travaux ont commencé par la création d’une nouvelle entrée du côté du carré militaire, entièrement rénové, suivi de la réhabilitation de l’allée centrale, recouverte d’un béton clair et aplanie afin d’être accessible aux personnes à mobilité réduite. Dans les prochains mois, les autres voies principales bénéficieront de ce traitement, tandis que les allées secondaires seront enherbées. La création d’un carré musulman est également actuellement à l’étude.