© Istock 

Santé et Prévention

Covid-19 : stop la clope !

À l’occasion du Mois sans tabac, les professionnels de santé de Pantin organisent des ateliers gratuits. Les chercheurs estiment en effet que les amateurs de tabac ont deux fois plus de risques de contracter une forme sévère de la Covid-19.
Extrait du dossier " À l'épreuve de la Covid-19 " réalisé par Christophe Dutheil et Guillaume Gesret, publié dans Canal n°291, novembre 2020.

Publié le

6 septembre 2019. Manon se souvient précisément de cette date. « C’est le jour où je me suis rendue chez mon médecin généraliste pour lui demander de l’aide. Je voulais en effet arrêter de fumer, mais après avoir échoué à deux reprises, j’avais besoin de conseils. » La jeune fille de 28 ans est alors immédiatement dirigée vers l’infirmière Tiphany Saynac qui accompagne les patients durant leur phase de sevrage à la Maison de santé pantinoise, située rue des Grilles. « Tiphany m’a donné des astuces précieuses pour arrêter. Mes rendez-vous hebdomadaires avec elle m’incitaient à ne pas fumer. Je ne voulais surtout pas la décevoir. » En novembre de cette année-là, Manon a également participé gratuitement à une séance de sophrologie dans le cadre du Mois sans tabac. « J’y ai appris des exercices de respiration qui m’ont bien servi durant les premières semaines de sevrage. » Aujourd’hui, elle est fière de l’affirmer : « Je ne fume plus. Je n’aurais jamais réussi sans l’aide des professionnels de santé. »

Vous arrêtez quand ?
Si, comme Manon, vous avez besoin d’aide pour arrêter de fumer, c’est le moment. À l’occasion du Mois sans tabac, la Maison de santé pantinoise propose, comme l’an dernier, une série d’ateliers gratuits. L’initiatrice de ce projet, Tiphany Saynac, mobilise ainsi la psychologue Louise-Asako Brunner et l’hypnothérapeute Sophie Larivet dans le cadre d’ateliers bien-être, organisés les 2, 3, 9, 16 et 23 novembre. La diététicienne Anne-Solène Claude et un coach sportif, Youssef Drif, animeront, de leur côté, des rencontres dédiées à l’alimentation et à l’activité physique les 3, 10, 12, 17, 24 et 26 novembre. Quant à la sage-femme acupunctrice Pauline Charpak, elle pratiquera des séances gratuites le 18 novembre. Autant de rendez-vous qui, bien sûr, seront adaptés au contexte sanitaire actuel : nombre de participants limité, possibilité de suivre les séances en visio-conférence, port du masque obligatoire et mise à disposition de gel hydroalcoolique.

Non, la nicotine ne protège pas de la Covid !
Au centre municipal de santé Cornet, qui propose également un suivi de sevrage tabagique tout au long de l’année, les médecins et les infirmières insistent : la pandémie actuelle doit absolument inciter les fumeurs à arrêter. De nouvelles recherches viennent en effet de démentir une étude qui avait beaucoup fait parler d’elle au début de la crise sanitaire. Non, la nicotine n’empêche pas de contracter le virus. Les chercheurs estiment même que les fumeurs ont deux fois plus de risques de développer une forme sévère de la Covid-19. Le tabac provoque en effet une inflammation des voies respiratoires et affecte l’immunité pulmonaire, ce qui rend ceux qui en sont dépendants plus vulnérables. Autre information à signaler : plus d’un quart d’entre eux disent avoir augmenté leur consommation de cigarettes depuis le confinement. Une situation principalement liée au stress ressenti face à cette crise inédite.

> Pour participer aux ateliers à la Maison de santé pantinoise (4, rue des Grilles) : inscriptions par mail à contact.mspantinoise@gmail.com ou par téléphone au 01 84 21 04 13.
> Pour bénéficier d’un suivi de sevrage tabagique tout au long de l’année dans l’un des trois CMS de la ville : 01 49 15 45 05 (Cornet) - 01 49 15 37 40 (Ténine) - 01 49 15 45 09 (Sainte-Marguerite).
> Plus d’infos sur le sevrage tabagique : Tabac info service au 39 89.