© DR 

Culture

Jazz for kids

Publié le

Un grand fredonnement éveillé

Par des mots fredonnés et des cordes frottées, L’Arbre de sagesse chante des histoires de racines et d’héritage pour les plus jeunes. Cette création née pour le festival Jazz à La Villette for kids s’inspire des musiques traditionnelles du Cameroun rafraîchies de musiques du monde et improvisées.
Article de Alain Dalouche, publié dans l'agenda de Canal n°281, septembre 2019.


« Notre Arbre de sagesse sera arbre à paroles et arbre à musique (…). Nous ferons le lien entre Blaise Cendrars et ses Petits Contes nègres pour les enfants des blancs, Jacques Prévert et ses Contes pour enfants pas sages, Robert Desnos et ses Chantefables et chantefleurs, Eno Belinga et sa Découverte des chantefables béti-bulu-fang du Cameroun. Nous voulons dire que, malgré la distance de nos puits, nous sommes de la même nappe phréatique », ambitionne André Ze Jam Afane. Pour cette création jouée en duo avec le violoniste Clément Janinet, le poète, conteur et auteur précise : « Je vais chanter des choses du Cameroun mais en français, à part les refrains qui seront en onomatopées. J’aime les chansons très minimalistes et ce passage du conte au chant. » Pour ce musicien « pas très technique », la musique « passe par la parole ». La sonorité des mots, leur musicalité, constituent la source de création d’un artiste originaire du Sud-Cameroun : « Quand je compose, je pars souvent du texte et me laisse dicter par la musicalité des mots. C’est proche du travail d’un Brassens. Je n’aime pas faire de la narration avec la musique en fond sonore mais je travaille sur la musique et le rythme des mots. »

Transmettre aux plus jeunes
Son compagnon de voyage pour ce « grand fredonnement éveillé » fait parfois sonner son violon comme une kora, cet instrument de musique à cordes d’Afrique de l’Ouest. Fortement influencé par les musiques traditionnelles africaines et sud-américaines, le jazz et les musiques du monde, Clément Janinet accompagne cette mélopée entêtante vers les complaintes du blues.
Conteur des temps modernes, André Ze Jam Afane arpente les scènes musicales autant que les lieux de culture pour transmettre aux plus jeunes un héritage culturel à vocation universelle. « Transmettre est un devoir, la parole donnée aura certainement une résonnance à l’âge adulte », confie-t-il, se fixant pour but de « créer un langage musical moderne qui touche les enfants. Je ne suis pas passéiste et je ne viens pas grimé, habillé comme mes ancêtres (…). Ce qui est important, c’est la question de l’enracinement. Les gens se déplacent beaucoup mais éprouvent du mal à communiquer. Aller dans l’arrière-pays de l’autre est important » Et cette sagesse de l’arbre ? « La sagesse pour les enfants est de ne pas être sage », répond-il avec malice.

Samedi 7 septembre à 15.00
L’Arbre de sagesse
Durée : 50 minutes
Tarifs : 8 euros (enfants) ; 10 euros (adultes)
La Dynamo de Banlieues Bleues
9, rue Gabrielle-Josserand
Réservations : 01 44 84 44 84 ou 01 40 03 75 75