© ville de Pantin 

Propreté

La déchèterie mobile fait un carton

Publié le

Ne vous laissez plus encombrer !  

Depuis 2015, une déchèterie mobile gratuite – complémentaire des déchèteries fixes destinées aux habitants motorisés – s’arrête une fois par mois à Pantin. L’objectif de ce dispositif d’Est Ensemble : proposer un service de proximité de collecte des encombrants et des déchets recyclables.
Article de Christophe Dutheil, publié dans Canal n°281, septembre 2019.


Samedi 13 juillet. Le soleil brille et l’ambiance est à la détente au square éphémère du 41, rue Denis-Papin. Ce jour-là, un grand camion blanc, trois bennes et cinq petits bacs de collecte ont pris leur quartier dans l’espace vert situé aux Quatre-Chemins. Simon et Ahmed, salariés du prestataire retenu par Est Ensemble pour assurer ce service de proximité, s’affairent et prêtent assistance aux riverains venus déposer des encombrants en cette période propice aux grands ménages et aux travaux domestiques.
Certains Pantinois viennent en habitués, tel Alain, qui utilise un diable pour transporter des planches vers la benne dédiée. D’autres, comme Enora, habitent dans une voie adjacente et surfent sur l’opportunité à la vue du dispositif. « Je viens de refaire ma salle de bain et j’aimerais vous apporter un meuble, est-ce possible ? », questionne cette passante. « Pas de problème, la rassure Simon. Nous prenons les meubles dès lors qu’ils n’excèdent pas un volume de 2 mètres cubes. »

Tri et recyclage
Tous les deuxièmes samedis du mois, de 9.00 à 13.00, la déchèterie mobile s’installe à cet emplacement. Elle est ouverte à tous les particuliers munis d’une pièce d’identité ou d’un justificatif de domicile. On peut y déposer des encombrants « classiques » – du bois, des gravats, de la ferraille, du petit électroménager, des objets électriques ou électroniques – et même des batteries, des piles, des aérosols, des pots de peinture et des radiographies. Ces derniers éléments étant bien sûr isolés dans un bac réservé aux déchets les plus toxiques. Sont en revanche proscrits les déchets ménagers, les pneus, les bouteilles de gaz, les matériaux jugés dangereux et tous les déchets des professionnels.
L’espace est donc idéal pour qui souhaite désencombrer son appartement et même donner une deuxième vie à des objets devenus inutiles. Il est en effet le gage d’une augmentation de la quantité d’objets triés et expédiés vers les filières de recyclage. N’hésitez pas à en profiter lors des prochains passages !

Déchèterie mobile de Pantin
Square éphémère, 41, rue Denis-Papin
Le 2e samedi du mois, de 9.00 à 13.00.

EN PRATIQUE

Que faire des encombrants ?
Pour trouver les jours et horaires précis de collecte des encombrants, pilotée par Est Ensemble, le mieux est de contacter Info déchets au 0805 055 055 ou de consulter le site internet GeoDechets sur lequel il suffit d’entrer une adresse pour obtenir en retour le jour de passage à l’endroit indiqué.  
Le ramassage a lieu les premiers et troisièmes mardis du mois sur la moitié sud de la ville, qui comprend une partie des abords du canal de l’Ourcq (jusqu’à l’avenue du Général-Leclerc) et toutes les rues situées au sud de l’avenue Jean-Lolive. Il est en revanche organisé les premiers et troisièmes mercredis dans le nord de la ville (Quatre-Chemins et Courtillières) et dans une partie des rues du centre (au nord de la rue Jean-Lolive et à l’est de la place de l’Eglise).
Le moment venu, c’est-à-dire à partir de 20.00 la veille du jour de la collecte ou avant 6.00 le jour J, il suffit de déposer les encombrants devant son domicile.

Comment Est Ensemble et la ville luttent contre les dépôts sauvages ?
Au quotidien, Est Ensemble peut aussi être sollicité pour le retrait des dépôts sauvages, en appelant le numéro Info déchets (0805 055 055, du lundi au jeudi de 8.30 à 18.30 et le vendredi de 8.30 à 17.00) ou en envoyant un courriel à renseignements-dechets@est-ensemble.fr.
La ville dispose en outre de son propre système de ramassage : la micro-benne. Ce service, assuré par un partenaire privé (TEOS Environnement), fonctionne sept jours sur sept et s’appuie sur un petit camion-benne de couleur blanche qui effectue des rondes et des ramassages au sud du canal de l’Ourcq les mardis, jeudis, samedis et dimanches et au nord les lundis, mercredis et vendredis.