© ville de Pantin 

Éducation

Rentrée scolaire 2020 : semaine de 4 jours

Voté par les conseils des écoles maternelles et élémentaires, puis, le 26 juin par le conseil municipal, c’est le grand retour de la semaine de 4 jours pour 6 000 petits Pantinois avec, comme principal changement, un mercredi entièrement dédié aux activités extrascolaires.
Article de Tiphaine Cariou, publié dans Canal n°289, septembre 2020.

Publié le

Depuis le 1er septembre, les petits Pantinois ont classe les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8.45 à 11.45 et de 13.45 à 16.45. Les quatre journées de cours sont donc un peu plus denses avec 6 heures par jour au lieu de 5 heures 15. « En termes d’horaires, les changements ne sont pas énormes pour les parents car les accueils du matin et du soir continuent. Quant à la pause méridienne, elle aura lieu de 11.45 à 13.45 : on a décidé de l’avancer car dans les écoles les plus fréquentées, certains enfants déjeunaient un peu tard », explique Marc Langlade, conseiller municipal délégué aux Centres de loisirs.

En ce qui concerne le temps périscolaire – matin, midi et soir –, les taux d’encadrement restent identiques avec un animateur pour 10 enfants en maternelle et un animateur pour 14 enfants en élémentaire. Pour l’accueil du matin, aucun grand changement n’est à signaler : les parents pourront toujours déposer leurs enfants dès 8.00. Comme les autres années, les occupations calmes et individuelles sont privilégiées. Organisé par les centres de loisirs, l’accueil du soir commencera pour sa part à 16.45 et proposera de nombreuses activités au choix.

Des activités variées
La pause méridienne est toujours considérée comme un véritable accueil périscolaire. Si ses horaires sont décalés, elle dure toujours 2 heures découpées en 40 minutes de jeux d’extérieur, 40 minutes dédiées aux repas et 40 minutes d’activités. Pour les temps d’activités périscolaires, le mot d’ordre est la diversité ! Arts plastiques, jeux collectifs, ateliers de danse… seront proposés toute l’année par les animateurs de la ville et de l’École municipale d’initiation sportive. Une dizaine d’associations continueront d’intervenir, comme l’Argano théâtre et La Nef qui proposeront du yoga, des ateliers philo ou une initiation aux arts de la marionnette.
Avec la semaine de quatre jours, les 16 centres de loisirs de Pantin sont de nouveau accessibles toute la journée du mercredi. « Côté activités, on va pouvoir mettre en place des projets ambitieux avec des thématiques annuelles et prévoir plus de sorties. On pourra aller plus souvent au théâtre, se défouler à Sand Fabrik ou même retourner au domaine de Montrognon que les enfants adorent. Tout cela sera plus simple à organiser », expose Sabrina Meghar, responsable de l’accueil de loisirs Cotton/Gavroches qui, comme tous ses collègues, délivrera, à la rentrée, un livret d’accueil, édité par la ville, à tous les parents concernés.

Changement de directeurs d’école

  • Liberté : départ de Mme Barret, remplacée par M. Baujon
  • Aragon : départ de Mme Benhamou, remplacée par M. Bobillot
  • Carnot : départ de Mme Ollivier, remplacée par Mme Frantz
  • Jaurès élémentaire : départ de M. Roth, remplacé par Mme Akrich
  • Cachin : départ de M. Huet, remplacé par Mme Jan

Quel protocole sanitaire dans les écoles et centres de loisirs ?

Cette rentrée, c’est le protocole sanitaire, édicté par le ministère de l’Éducation nationale durant l’été, qui s’applique dans les écoles. Dorénavant, la distanciation physique n’est plus obligatoire, le matériel pédagogique peut être partagé et chaque établissement peut organiser le déroulement de la journée et les activités comme il le souhaite, en limitant « dans la mesure du possible, les croisements importants ». Les classes devront cependant être aérées trois fois par jour et les sols, grandes surfaces et poignées de porte nettoyés et/ou désinfectés au moins une fois par jour. Quant au port du masque, il n’est pas obligatoire pour les élèves d’élémentaire de moins de 11 ans. Passé cet âge, les enfants devront le porter à l’école et en centre de loisirs. À noter que les masques devront être fournis par les parents.
La ville est, de son côté, responsable de l’entretien des locaux, des accueils du matin et du soir, de la pause méridienne, de l’étude et des centres de loisirs. Elle a notamment équipé ces derniers en thermomètres sans contact et met également à disposition des élèves et des enseignants des essuie-mains à usage unique, ainsi que du gel hydroalcoolique. De plus, le nettoyage des établissements est renforcé.
En cas de suspicion d’un cas de Covid-19, Éducation nationale et ville travailleront main dans la main avec l’Agence régionale de santé (ARS), seule habilitée à « tracer » les cas contact et à prendre des mesures de dépistage, d’éviction et de fermeture partielle ou totale d’écoles. Évidemment, les établissements seront désinfectés et les familles rapidement informées des mesures prises.