© ville de Pantin 

Rendez-vous

Vins biologiques et biodynamiques au salon Pantin boit Bio !

Rouges, blancs, gris, rosés… il les aime tous ! Journaliste, auteur et créateur de concours viticoles, Pierre Guigui est un amoureux du vin. Il a participé à la création, en 2017, du salon Pantin boit Bio où 32 producteurs venus de France et d’Europe vous donnent rendez-vous, les 3 et 4 juillet, sur le parvis du théâtre du Fil de l’eau.
Article publié dans Canal n°298, juillet-août 2021.

Publié le

Des vins, Pierre Guigui en a goûté des dizaines de milliers. Mais il ressent toujours la même émotion lorsqu’il savoure une cuvée, quand un producteur lui raconte l’histoire d’un cru qu’il s’apprête à déguster pour la première fois. Journaliste spécialisé dans l’œnologie, Pierre Guigui dirige la collection Le Savoir boire (éditions Apogée) où il a notamment signé Une autre histoire du vinVin et biodynamie, une philosophie de vie ou encore Tout le monde sait déguster. Il a également créé le Guide Champagne pour le compte de Gault et Millau, célèbre bottin gastronomique dont il fut aussi, durant plusieurs années, le rédacteur en chef adjoint en charge des vins. « Je suis l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le sujet. Pendant longtemps, j’ai passé une bonne partie de mon temps à parcourir la France pour aller découvrir les vignobles. Maintenant, ce sont les producteurs qui viennent me voir », se réjouit-il.

De l’éducation des enfants à celle des papilles

Pierre Guigui est en effet devenu une voix que l’on écoute dans le petit monde du vin. Pourtant, rien ne prédestinait ce citadin à devenir expert en la matière. Pendant près de 20 ans, c’est en effet auprès des enfants qu’il travaille en tant qu’éducateur. Mais cet amateur éclairé finit par choisir de se former auprès de Jean Frambourt, ancien président de l’Association de la sommellerie internationale, avant de passer un brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole-viticole.
Ce qui l’intéresse avant tout, c’est le vin comme produit culturel au sens large. « C’est important de savoir que le vin est issu de traditions ancestrales, de comprendre qu’il est indissociable de la mythologie, de la religion et du sacré. Il faut aussi connaître l’histoire des vignobles à travers les régions. Si on se déconnecte de cela, on ne consomme plus qu’une boisson. »

Le plaisir du bio

Fervent défenseur de la viticulture biologique et biodynamique, Pierre Guigui a créé il y a 25 ans le concours international de vins biologiques Amphore. Arrivé à Pantin il y a une dizaine d’années, il y imagine en 2017, avec quelques compagnons de table dont Farid Bourouaha, propriétaire du Vertigo, le salon Pantin boit Bio. « Ce n’est pas qu’un simple marché, précise-t-il. Ce rendez-vous a d’abord été pensé comme un moment de partage et de rencontres entre producteurs et visiteurs. » Et celui qui connaît chacun des viticulteurs invités les 3 et 4 juillet de promettre « de belles découvertes et un excellent rapport qualité-prix », avant de prodiguer un dernier conseil : «  Laissez-vous guider par la curiosité et prenez du plaisir ! » À bon entendeur…

À boire et à manger

Samedi 3 et dimanche 4 juillet, le salon Pantin boit Bio accueille 32 producteurs de vins biologiques et biodynamiques, originaires de toutes les régions viticoles françaises et de certaines européennes. Vous pourrez y dénicher des crus d’exception, comme des cuvées de qualité à petits prix. Si l’entrée est gratuite, il suffira de débourser 5 euros pour acquérir un verre gravé Pantin boit Bio, lequel permettra de déguster (avec modération bien sûr !) les breuvages présentés avant de faire son choix. Et, pour accompagner ces crus, des stands gourmands proposés par Les Amis de la Confédération paysanne, Le Relais et les jeunes du Lab’ sont prévus.
Le 3 juillet, il sera même possible de partager un dîner avec les vignerons. Préparé par le restaurant d’insertion Le Relais, il sera animé par Trio Pat’s.

Informations pratiques :

  • Samedi 3 juillet de 13h à 22h30 et dimanche 4 juillet de 11h à 18h
    • Parvis du théâtre du Fil de l’eau
    • Entrée gratuite
    • Réservation du dîner :  par téléphone au 06 89 50 50 90 ou par mail à accueil@lesrelaissolidaires.fr.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.