© Faujour 

Développement économique, emploi

Bientôt un quartier zéro chômeur à Pantin ?

Une expérimentation au niveau local du dispositif national Territoires zéro chômeur de longue durée (TZCLD) pourrait débuter très prochainement au sein du secteur Diderot, situé en lisière des Quatre-Chemins. Pourquoi ? Comment ? Avec quels objectifs ? Quelques explications.
Article de Christophe Dutheil, publié dans Canal n°295, avril 2021.

Publié le

Après avoir été testé avec succès par dix villes depuis 2016, le dispositif expérimental d’utilité sociale Territoires zéro chômeur de longue durée, à l’origine promu par le mouvement ATD Quart Monde, qui œuvre à l’éradication de la misère, sera prochainement étendu à 50 nouveaux territoires. L’objectif ? Faciliter le retour à l’emploi de personnes qui en sont éloignées depuis de nombreuses années.
Avis aux habitants qui se sentent concernés : la ville, et plus particulièrement le secteur Diderot (Quatre-Chemins), pourrait, dans un futur très proche, intégrer cette expérimentation. « Concrètement, précise Salim Didane, adjoint au maire en charge du Développement territorial, de l’Emploi, de la Formation et de l’Économie sociale et solidaire, il s’agit de créer une entreprise à but d’emploi (EBE) qui offrira des services à partir des compétences et savoirs des personnes accompagnées par le pôle RSA de la ville. Cette société, dont la vocation sera de répondre à des besoins non satisfaits par les entreprises du quartier, leur proposera des CDI à temps choisi. » Pour l’élu, l’intérêt de ces entreprises, entièrement financées par l’État via le fonds Expérimentation territoriale contre le chômage de longue durée (ETCLD), sera double : « Elles nous aideront à faciliter le retour à l’emploi des Pantinois, mais également à redynamiser le tissu social et économique du secteur Diderot. »
Magalie Fouet, responsable du pôle RSA en charge du projet pour le compte de la ville, précise : « Ce dispositif repose sur trois postulats : personne n’est inemployable ; ce n’est pas l’activité qui manque, ni même l’argent, car la privation de travail est plus coûteuse pour la collectivité que la création d’emploi. Résorber le chômage de longue durée est donc possible et ce projet peut nous y aider. »

Rendez-vous en avril
Pour finaliser leur inscription, les villes d’Est Ensemble vont soumettre leur candidature à l’association TZCLD qui anime et développe le dispositif au niveau national. Et elles ont de bonnes chances de faire partie des heureuses élues ! « Le territoire s’est déclaré candidat avant même l’adoption de la nouvelle loi et il a consacré beaucoup de temps et d’énergie à la conception d’un pré-projet avec les premières villes volontaires dont Pantin fait partie », rappelle Théo Godard, chef de projet Emploi à Est Ensemble.

En attendant de transformer l’essai, les personnes intéressées résidant aux Quatre-Chemins sont invitées à participer aux réunions d’information et de mobilisation prévues les jeudis 15 avril, 20 mai et 17 juin. Quant aux entreprises et associations qui pourraient avoir besoin de services spécifiques potentiellement proposés par l’entreprise à but d’emploi du secteur Diderot, elles peuvent dès maintenant composer le 01 83 74 56 30 ou écrire à zerochomeur@est-ensemble.fr.

Réunions d’information et de mobilisation :
> les jeudis 15 avril, 10 mai et 17 juin 2021 de 9h30 à 11h30
> antenne Diderot de la maison de quartier des Quatre-Chemins, 148, avenue Jean-Jaurès.
> En raison du contexte sanitaire, chaque participant doit signaler sa présence par téléphone au 01 83 74 56 30.

Jean-Christophe Sarrot, responsable du département Emploi d’ATD Quart Monde*
Financées par l’État, les entreprises à but d’emploi ne sont pas tenues de dégager des bénéfices. Elles proposent des postes décents, payés au Smic, à des personnes au chômage depuis 5 ans en moyenne. Les services qu’elles offrent – épiceries ambulantes, conciergeries solidaires… – ne sont pas couverts par le secteur privé. Elles n’entrent donc pas en concurrence avec lui.
Les études récentes menées sur les dix premiers territoires expérimentateurs, qui ont tous décidé de renouveler leur participation, font état de résultats encourageants. Les bénéficiaires reprennent progressivement confiance en eux. Parmi les effets positifs, on constate aussi une baisse des tensions dans les foyers et une augmentation des dépenses dans les commerces.

* Le mouvement ATD Quart Monde a soutenu la création du dispositif Territoires zéro chômeur de longue durée.