© ville de Pantin

Citoyenneté

Le message du Maire

Chaque semaine, Bertrand Kern adresse un message aux Pantinois. Il précise les dernières mesures prises pour assurer la continuité du service public municipal et ce, dans le strict respect des consignes gouvernementales.

Publié le

Pantin, le 10 avril 2020


« Chères Pantinoises, chers Pantinois, 

Comme chaque semaine, je tiens à vous informer des actions mises en place par la municipalité et de notre organisation dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Je souhaite renouveler mes remerciements à toutes celles et ceux qui sont engagés en première ligne dans cette lutte, et à toutes les Pantinoises et les Pantinois qui, en restant chez eux et en limitant au maximum leurs déplacements, les encouragent et les soutiennent. Le Préfet de Seine-Saint-Denis l’a rappelé cette semaine encore à l’occasion de nos échanges : l’immense majorité des personnes à Pantin et en Seine-Saint-Denis respectent strictement les consignes du confinement alors Merci ! 

Dans cette lutte contre la propagation du Covid-19, la ville de Pantin a dû fermer la plupart de ses équipements et mis une grande partie de ses activités à l’arrêt. Ce fonctionnement, de fait « en mode réduit », rend difficile l’exercice des missions de services publics. Toutefois, des missions dites « essentielles » sont maintenues, notamment les centres de santé et l’aide sociale en direction des plus modestes, et des actions sont mises en place auprès des publics prioritaires (soignants, personnes âgées). Pour toute question, le standard de la Mairie (01 49 15 40 00) demeure ouvert aux horaires habituels (8h30-12h30 et 13h30-17h30) et l’ensemble des informations sont indiquées sur le site internet de la ville. 

Ainsi, les seniors, les personnes isolées ou en situation de handicap, peuvent solliciter une aide à domicile et le portage des repas. Dans le contexte que nous connaissons, naturellement, le nombre de bénéficiaires s’est accru. De nombreuses personnes ont d’ores et déjà été contactées par la ville et nos agents sont en lien régulier avec elles. Par ailleurs un service de courses solidaires est réalisé auprès d’une quarantaine de personnes. Pour toute nouvelle demande ou signalement, le contact peut se faire à l’adresse : ccas@ville-pantin.fr.

De plus, les personnels soignants, les policiers, les pompiers et les agents préfectoraux, pantinois ou exerçant à Pantin, peuvent solliciter un accueil de leurs enfants en crèche et, en lien avec les enseignants de l’Education nationale, dans les centres de loisirs de la ville (contact : soutien.soignants@ville-pantin.fr).

Je veux aussi saluer les associations de solidarité du territoire qui font preuve aussi d’un réel engagement. La ville les accompagne et relaie leurs éventuels besoins. Toute personne souhaitant se porter volontaire, sous réserve du respect strict des consignes sanitaires, trouvera toutes les informations nécessaires sur cette page : https://www.pantin.fr/la-ville/en-ce-moment/tous-mobilises-tous-solidaires-3008.

A noter cette semaine, une nouvelle disposition relative au commerce : le Préfet a pris un arrêté le 8 avril pour ramener à 20h la fermeture des commerces - à l’exception des pharmacies - et non 21h comme auparavant. Egalement, lors de ce week-end de Pâques, les commerces devront fermer à 13H dimanche et lundi. Pour vous faciliter la gestion des courses alimentaires et vous informer des possibilités de livraison, un répertoire des forains et commerçants de la ville a été réalisé et est disponible sur notre site internet : https://www.pantin.fr/la-ville/en-ce-moment/produits-essentiels-acheter-vendre-3012 
Autre initiative pour vous permettre de vous approvisionner en produits frais : la deuxième vente de La Butinerie, coopérative regroupant à ce jour la ville de Pantin, Ecobul et Marché sur l’eau, s’est tenue hier dans les quartiers de l’Eglise et aux Courtillières avec une hausse du nombre de paniers de fruits et légumes vendus, de 200 la semaine dernière à 300 cette semaine. Toutes les informations relatives aux commandes et à l’organisation sont disponibles ici : https://bit.ly/3c4HkIQ 

Cette semaine a également été marquée par la visite du Président de la République sur notre territoire. J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer à ce sujet. Je souhaite retenir de cette séquence l’investissement des médecins et personnels de santé pantinois, dans le secteur libéral ou non, dans la Maison de Santé Pantinoise mais aussi dans nos Centres Municipaux de Santé (CMS). En bref l’investissement de toutes celles et tous ceux qui constituent la médecine de ville, ce maillon indispensable du système de soin.  Je tiens une nouvelle fois à exprimer ici notre immense gratitude envers l’ensemble des soignants qui ne comptent pas leurs efforts pour nous permettre de surmonter cette crise sanitaire.

Le confinement se poursuit, il est chaque jour difficile à tenir, particulièrement pour les plus fragiles, pour les plus précaires. Or, nous devons tenir encore ! Nous devons limiter encore et toujours nos sorties au maximum. Toutes les bonnes volontés sont nécessaires pour faciliter cela, pour préserver et créer de la solidarité, pour nous permettre de maintenir le lien. Parce que c’est ensemble que nous aurons tenu bon, c’est ensemble que nous pourrons sortir de cette crise

Prenez soin de vous, et rendez-vous tous les soirs à 20h00 pour applaudir et soutenir celles et ceux qui nous permettront de sortir de cette pandémie ! »

A bientôt, 

Bertrand Kern
Maire de Pantin 


L’info au quotidien sur la page Fil info / Les dernières actus/Tous mobilisés-Tous solidairesFacebook et Twitter.

« Chères Pantinoises, chers Pantinois, 

Pour ce troisième point d’information relatif au Covid-19 et aux actions mises en place sur notre territoire, je tiens d’abord à remercier de nouveau les personnels soignants ainsi que toutes celles et tous ceux qui sont mobilisés dans cette crise inédite. Je pense aussi à vous toutes et vous tous qui, en restant chez vous, contribuez à lutter contre la propagation du Covid-19 et à sauver des vies. Enfin, évidemment, j’ai une pensée pour toutes celles et tous ceux touchés par ce virus, je leur souhaite un prompt rétablissement. 
Conformément au confinement décidé par le Gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19, les équipements municipaux sont fermés et leurs activités en suspend, à l’exception du centre administratif où un accueil est maintenu au rez-de-chaussée entre 10h et 12h, du lundi au vendredi, et des centres municipaux de santé. Le standard de la Mairie (01 49 15 40 00) demeure ouvert aux horaires habituels (8h30-12h30 et 13h30-17h30). 

Dans les centres de santé municipaux, toute personne devant s’y rendre est priée d’appeler en amont pour éviter tout attroupement et risque accru de propagation (CMS Cornet : 01 49 15 45 05 / CMS Sainte Marguerite : 01 49 15 45 09 / CMS Ténine : 01 49 15 37 40). Les médecins de nos centres de santé ont été équipés en tablettes afin de permettre la télé consultation. Pour rappel, en cas de symptômes graves (essoufflement sévère), vous pouvez appeler directement le 15. 

Les services de la ville de Pantin sont réorganisés afin de maintenir les missions de service public identifiées comme essentielles : aide sociale en direction des plus modestes, suivi des urgences en matière de péril (SCHS), missions de propreté urbaine, urgences bâtimentaires, surveillance de l’espace public et gardiennage des équipements fermés. 

Depuis la semaine dernière, l’appui notamment de CRS a permis de renforcer les équipes de la police municipale et nationale, mobilisées en permanence sur le respect et l’application des mesures de confinement, le respect des distanciations sociales et la fermeture effective des commerces (hors pharmacies) à 21h00. Si vous êtes témoin d’un trouble à l’ordre public, tel que des regroupements non autorisés, je vous recommande d’appeler le 17, numéro du centre d'information et de commandement de la Police nationale. 

Les actions spécifiques en direction des publics prioritaires ont été élargies. Depuis le 16 mars, les personnes soignants, qu’ils soient pantinois ou qu’ils exercent à Pantin, peuvent solliciter un accueil de leurs enfants en crèche et, en lien avec les enseignants de l’Education nationale, dans nos centres de loisirs (contact : soutien.soignants@ville-pantin.fr). Ce dispositif est désormais étendu notamment aux policiers, pompiers et agents préfectoraux. Pour les seniors et personnes en situation de handicap, l’aide à domicile et le portage des repas ont également été renforcés et le nombre de personnes bénéficiaires est en hausse (contact : ccas@ville-pantin.fr). Par ailleurs, en lien avec l'APHP et les établissements hospitaliers, à l'écoute de leurs besoins, le ville aide à l'organisation du retour à domicile des malades. 

Les associations de solidarité du territoire continuent leurs actions et sont fortement mobilisées en cette période. En lien avec elles, nous relayons leurs besoins sur une page dédiée du site de la ville et les accompagnons. Les personnes disponibles et s’en sentant capables peuvent se porter bénévoles pour les aider, en étant munies de l'autorisation de sortie dûment remplie et en respectant les mesures sanitaires et les gestes barrières essentiels : https://www.pantin.fr/la-ville/en-ce-moment/tous-mobilises-tous-solidaires-3008 
C’est par ailleurs avec joie que je vois de nombreuses actions fleurir, à travers des associations, des groupes sur les réseaux sociaux, ou simplement des initiatives individuelles. Pantin est une ville solidaire, elle en fait la démonstration chaque jour en cette période !  

Suite à la fermeture des marchés, des initiatives ont émergé afin de permettre aux Pantinoises et aux Pantinois de s’approvisionner en produits frais. Cela est une bonne chose, tant que les consignes sanitaires sont strictement respectées, et cela permet aussi de soutenir les producteurs qui ont vu leurs débouchés se réduire dans le contexte actuel.
La Ville de Pantin, avec Ecobul et Marché sur l’eau a organisé une première vente de paniers de légumes et fruits frais hier : 200 paniers ont été distribués aux Courtillières et à côté d’Eglise de Pantin. Un répertoire des commerçants de la ville est également en cours afin de vous permettre très prochainement de faire vos courses alimentaires tout en soutenant nos commerces locaux. Pour ce qui concerne les supermarchés, un rappel des dispositions sanitaires indispensables a été fait par courrier aux enseignes de la ville, et des barrières mises à disposition pour faciliter la gestion des flux de personnes.

Autre sujet important : la propreté. Si la ville et Est Ensemble continuent d’assurer cette mission, elle se fait à effectifs réduits. Aussi je tiens à rappeler que toutes les bonnes volontés sont nécessaires et les petits gestes sont particulièrement importants en cette période : ne pas jeter de déchets par terre, ne pas laisser d’encombrants, emballer séparément les mouchoirs et lingettes désinfectantes, etc. Vous pouvez formuler un signalement nécessitant le passage spécifique des agents sur l’application dédiée à cette adresse : https://pratique.pantin.fr/parcs-et-jardins/signalement-espace-public. Enfin concernant la désinfection des rues, les derniers avis rendus par les autorités sanitaires tendent à démontrer qu’elle n’est pas conseillée aux collectivités voir considérée comme dangereuse. Aussi le nettoyage sera fait comme d’ordinaire avec une attention très particulière aux lieux les plus exposés. En revanche, conformément aux préconisations préfectorales, il n’y aura pas d’aspersion de javel ou autre désinfectant qui s’avère inutile et de surcroît dangereuse pour l’environnement.

Le confinement est aujourd’hui maintenu jusqu’au 15 avril prochain. Je sais combien cela est contraignant pour beaucoup, et difficile voir douloureux pour les plus précaires. Poursuivons notre effort collectif afin que nos soignants viennent à bout de cette épidémie désormais mondiale. Il est indispensable de respecter ce confinement qui pourrait être à nouveau prolongé, nous devons nous y préparer. C’est pourquoi il est tout aussi indispensable de maintenir le lien entre nous, avec nos proches, mais aussi avec les plus fragiles et les plus isolés. 

Prenez soin de vous et de vos proches, et retrouvons nous tous les soirs à 20h00 pour applaudir et soutenir celles et ceux qui nous permettront de sortir de cette pandémie. Et surtout : restons chez nous ! »

Bertrand Kern
Maire de Pantin 


L’info au quotidien sur la page Fil info / Les dernières actus/Tous mobilisés-Tous solidairesFacebook et Twitter.

Actions à destination des publics prioritaires, réorganisation de l'offre des Centres municipaux de santé (CMS), soutien aux initiatives de solidarité, fermeture des marchés forains et possibles alternatives..., le maire revient sur une semaine de service public de proximité.


« Chères Pantinoises, Chers Pantinois, 

Cette période est au combien difficile à vivre pour toutes et tous. Je tiens à faire part ici de notre immense gratitude envers le personnel médical qui se bat au quotidien pour notre santé. Je pense aussi à toutes celles et tous ceux qui sont mobilisés pour la continuité de nos services publics particulièrement les agents de la ville ainsi que les agents d’Est Ensemble, pour prendre soin de nos aînés, pour nous permettre de nous alimenter ou pour assurer notre sécurité. 

Je sais que la grande majorité d’entre vous respectent les règles sanitaires nécessaires à la lutte contre la propagation du Covid-19, et je vous en remercie. C’est avant tout en restant chez nous, en réduisant au maximum tous nos déplacements et toutes nos interactions que nous pouvons aider à sauver des vies. Cela est complexe, parfois douloureux, cela nécessite une grande rigueur individuelle et engendre des situations particulièrement critiques pour les plus fragiles qui se battent déjà suffisamment d’ordinaire pour vivre dignement leur quotidien.

A son échelle, la ville de Pantin fait tout son possible pour maintenir un service public minimum, de fait dégradé par l’injonction collective à limiter au maximum les déplacements et les contacts. Depuis le lundi 16 mars, les services de la ville de Pantin assurent uniquement les missions dites « essentielles », mettent en place des actions à destination des publics prioritaires (seniors et personnels soignants), et s’adaptent en continu aux dispositions gouvernementales. Au terme de cette deuxième semaine de confinement, je tenais à vous informer de cette organisation et des nouvelles dispositions.  

Comme cela avait été annoncé, depuis le 16 mars, les équipements municipaux sont fermés au public : crèches et haltes-jeux, centres de loisirs, ludothèque, antennes jeunesse, espaces restauration seniors, maisons de quartier, parcs, squares et jardins, équipements sportifs. Ces fermetures ont évidemment entraîné la suspension de tous les services et activités collectives s’y tenant habituellement. L’accueil au rez-de-chaussée du centre administratif est maintenu mais se fait dorénavant de 10h à 12h du lundi au vendredi. Le standard de la Mairie (01 49 15 40 00) est ouvert aux horaires habituels (8h30-12h30 et 13h30-17h30). Les rendez-vous à l'état-civil peuvent se faire lors des plages d'ouverture ou par prise de rendez-vous par téléphone. 

En matière d’action sociale et de santé, la ville maintient l’aide sociale en direction des plus modestes, le suivi des urgences en matière de péril (SCHS) et un accueil dans les Centres municipaux de santé (CMS). Les médecins de nos centres de santé ont été équipés en tablettes afin de permettre la télé consultation. Pour rappel, en cas de symptômes graves (essoufflement sévère), vous pouvez appeler directement le 15. Les agents de la ville poursuivent également, en effectifs réduits, les missions de propreté urbaine et interviennent face aux urgences bâtimentaires (dépannage, etc.). 

En matière de tranquillité publique ils assurent une surveillance de l’espace public et les interventions urgentes, ainsi que gardiennage des équipements fermés. A noter que jusqu’à nouvel ordre le stationnement est gratuit dans toute la ville. A certains endroits, le regroupement d'individus met à mal la stricte application des mesures de confinement. La Police municipale ainsi que la Police nationale sont mobilisées en permanence sur ces questions. L'appui d'une compagnie de CRS a permis de renforcer les effectifs. Néanmoins, je vous recommande d'appeler le 17, numéro du centre d'information et de commandement de la Police nationale, si vous êtes témoin d'un trouble à l'ordre public, tel que des regroupements non autorisés. 

En ce qui concerne les publics prioritaires, les personnels soignants et les seniors, ils bénéficient d’actions spécifiques. Qu’ils soient pantinois ou travaillant à Pantin, qu’ils exercent dans une structure publique ou libérale, et afin de leur permettre de participer à l’organisation des soins liés au Covid-19, les personnels soignants peuvent solliciter un accueil de leurs enfants en crèche et, en lien avec les enseignants de l’Education nationale, dans nos centres de loisirs (contact : soutien.soignants@ville-pantin.fr). Pour les se

niors et personnes en situation de handicap, l’aide à domicile et le portage des repas ont été renforcés auprès des personnes habituellement, mais aussi nouvellement, bénéficiaires (contact : ccas@ville-pantin.fr). 

En matière de solidarité, nous sommes en lien très étroit avec les associations caritatives du territoire particulièrement mobilisées. Quand ces associations le jugent utile, la ville relaie sur son site internet les besoins recensés. Aussi, la possibilité est donnée aux personnes disponibles et s’en sentant capables de se porter bénévoles, en étant muni de l'autorisation de sortie dûment remplie et en respectant les mesures sanitaires et les gestes barrières essentiels. 

Cette semaine, une nouvelle attestation de sortie a été mise en ligne. A celles et ceux qui possèdent encore plusieurs exemplaires de la précédente : elle demeure valide à condition que vous indiquiez l’heure de sortie à côté de la date. Toutes celles et tous ceux qui ont la possibilité de mettre à disposition des attestations auprès de leurs voisins sont invités à le faire. Certaines initiatives ont déjà eu lieu à Pantin, et c’est une bonne chose tant que cela se fait dans le respect strict des conditions sanitaires (pas de contact lors de la transmission). De la même façon, nous sommes tous encouragés à prendre des nouvelles des personnes que nous savons isolées. Les services de la ville s’activent auprès des personnes identifiées ou nouvellement signalées, les bailleurs de la ville se sont organisés également pour prendre régulièrement des nouvelles des locataires âgés et/ou isolés. 

Autre nouvelle disposition importante cette semaine, le 23 mars, le Gouvernement a pris la décision d’interdire jusqu’à nouvel ordre la tenue des marchés ouverts et couverts. Cela s'applique donc aux marchés Magenta, Olympe de Gouges et Église. Si la possibilité de dérogations a été évoquée lors de l’allocution du Premier ministre, celles-ci ne concernent pas la Seine-Saint-Denis et les territoires urbains en général. Le Préfet de Seine-Saint-Denis a précisé que le maintien d’un marché alimentaire ne se fait qu’à partir du moment où ce marché était le seul pourvoyeur de denrées alimentaires. Il a considéré que toutes les villes de Seine-Saint-Denis bénéficient d’un maillage commercial lié à l’alimentation suffisant pour ne pas avoir besoin des marchés.

Parce que nous devons soutenir nos agricultrices et nos agriculteurs, et permettre un maintien de l’approvisionnement en produits frais, j’ai demandé à ce qu’un travail soit effectué avec notre délégataire de service pour les marchés forains (la Somarep) afin qu’un service de livraison soit possible avec les forains volontaires. Dès lors que ce système sera prêt, les informations seront diffusées sur les canaux habituels de la ville de Pantin (site internet, réseaux sociaux). Les AMAP et associations du même type (Marché sur l’eau, Ruche qui dit Oui, Corto, etc.) assurant des distributions de paniers alimentaires préalablement conçus et réservés, sont autorisées à maintenir leurs activités sous réserve d’un strict respect des mesures sanitaires et de l'application des gestes barrières.

Par ailleurs, la ville est en lien avec les supermarchés du territoire pour les accompagner dans l’organisation d’une meilleure gestion des flux de personnes faisant leurs courses (mise à disposition de barrières par exemple). 

Depuis plusieurs jours, une interrogation porte sur la mise en place d’un couvre-feu, cette mesure est du ressort du seul préfet aussi il a été précisé que toute initiative municipale en la matière serait cassée. En revanche, depuis le 25 mars, à la demande de plusieurs maires dont je fais partie, les commerces, à l’exception des pharmacies, doivent être fermés à 21h00 et ne peuvent rouvrir qu’à 6h00 le lendemain. Cela permettra de mieux appréhender les personnes qui, de manière totalement inadmissible, ne se plient pas au confinement au risque de faire perdurer la pandémie en nous mettant tous en danger. C’est dans ce cadre que le législateur a choisi de renforcer les possibilités de verbalisation par la police municipale en leur permettant de délivrer des contraventions de 4e classe (135€) et de 5e classe (1 500€) en cas de récidive.

Nous l’avons tous compris, le confinement décidé par le Gouvernement pour lutter contre la propagation de ce virus est amené à être prolongé. Cela signifie donc que les services publics et tout ce à quoi nous étions habitués est amené à fonctionner en « mode réduit », sur un temps plus long, et ce malgré une mobilisation admirable des agents de la ville de Pantin notamment. Il est capital de respecter le confinement. Il est tout aussi capital de permettre le lien entre nous. S’il nous a fallu apprendre à nous déplacer que lorsque cela est absolument nécessaire, il nous faut tout autant apprendre et veiller à maintenir les contacts entre nous. Personne n’en voudra à quelqu’un de prendre de ses nouvelles et de l’aider par le dialogue à temporiser ce moment singulier.

Dès aujourd’hui, le site internet de la Ville permet à celles et ceux, disponibles et s’en sentant capables, de prendre contact avec des associations ou des institutions pour donner du temps et aider autant que possible dans cette période de confinement en se connectant à cette adresse : https://www.pantin.fr/la-ville/en-ce-moment/tous-mobilises-tous-solidaires-3008.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues : en restant chez soi au maximum d’abord, en prenant soin de ses proches et des plus fragiles dans le cadre des mesures sanitaires, mais aussi en facilitant le travail de ceux qui demeurent engagés en matière de santé, d’approvisionnement alimentaire, de sécurité ou encore de propreté. Je tiens à nouveau à les remercier sincèrement. 

Prenez soin de vous et de vos proches, et retrouvons nous tous les soirs à 20h00 pour applaudir et soutenir celles et ceux qui nous permettront de sortir de cette pandémie. »

Bertrand Kern
Maire de Pantin 


L’info au quotidien sur la page Fil info / Les dernières actus/Tous mobilisés-Tous solidairesFacebook et Twitter.

Alors que les mesures gouvernementales pour limiter l’épidémie de Covid-19 contraignent l’ensemble des activités et déplacements individuels et collectifs, le maire de Pantin, Bertrand Kern, s’adresse aux Pantinois.


« Pantinoises, Pantinois,

En cette période toute particulière, je souhaite vous informer à nouveau des mesures prises par la Ville, conformément aux dispositions gouvernementales, pour lutter contre la propagation du Covid-19. Aussi, seules les activités essentielles dans cette période sont maintenues, la plupart des équipements municipaux sont fermés, les activités collectives sont suspendues, et des actions sont mises en place pour les publics prioritaires (seniors et personnels soignants).

  •  Sont maintenus (dans les modalités détaillées sur le site de la ville) :
    Au niveau du service social et de la santé : accueil social maintenu a minima, suivi des urgences en matière de péril (SCHS), accueil restreint dans les Centres municipaux de santé (CMS).
    Au niveau du cadre de vie : la propreté urbaine et les urgences bâtimentaires (dépannage, etc.)
    Du point de vue de la relation aux usagers : accueil a minima au rez-de-chaussée du centre administratif, et démarches d’état civil.
    En matière de tranquillité publique : surveillance de l’espace public et interventions urgentes, ainsi que gardiennage des équipements fermés. A noter que le stationnement devient gratuit dans toute la ville.
    Les marchés sont maintenus mais soumis à des règles de régulation et des distances de prévention.
  • Les équipements municipaux sont pour la plupart fermés au public : crèches et haltes-jeux, centres de loisirs, ludothèque, antennes jeunesse, espaces restauration seniors, maisons de quartier, parcs, squares et jardins, équipements sportifs.
  • Les activités collectives sont suspendues ou annulées : séjour vacances de printemps, activités sportives Émis, activités collectives des maisons de quartier, activités / ateliers / sorties / repas collectifs proposés aux seniors, spectacles et manifestations.
  • Enfin sont prévus pour les publics prioritaires : 

Avec les responsables des services de la ville, nous faisons des points très réguliers pour nous adapter aux dispositions gouvernementales et maintenir au mieux la continuité des missions essentielles de la Ville. Chaque fois que cela est nécessaire, une mise à jour est diffusée sur le site et les réseaux sociaux de la ville. Je tiens ici à rappeler toute ma reconnaissance envers les agentes et agents municipaux mobilisés.
On ne le dira jamais assez : restons chez nous. Si quelques sorties sont autorisées pour subvenir au strict nécessaire, sous réserve de remplir et garder sur soi l’attestation relative, elles doivent être limitées au maximum pour ne pas favoriser la propagation du virus. Les forces de police sont mobilisées, mais nous le savons toutes et tous, limiter la propagation du virus repose avant tout sur notre responsabilité individuelle.

Je compte sur vous, et vous souhaite bon courage à toutes et tous. J’ai une pensée toute particulière pour les personnels soignants, mais aussi pour toutes celles et tous ceux qui continuent à être mobilisés, qu’ils travaillent dans les services de propreté, la distribution alimentaire, qu’ils soient aux côtés des enfants des soignants ou des personnes isolées. A tout à l’heure, à 20h, depuis nos fenêtres, pour les applaudir chaleureusement ! »

Bertrand Kern
Maire de Pantin


L’info au quotidien sur la page Fil info / Les dernières actusFacebook et Twitter.